• Les chats sont-ils les pires meurtriers de la planète ? Les chats tueraient jusqu'à 20 milliards de mammifères et 3 milliards d'oiseaux chaque année.

    Rencontre avec (C)hanibal lecter :

    Vous rendez-vous compte que vous êtes l'un des principaux vecteurs de disparition d'oiseaux et de mammifères de la planète ?

    Vous croyez que je suis entré par plaisir dans le top 100 des espèces les plus dangereuses pour la biodiversité ? Je suis un chat errant moi, il faut bien que je mange. C'est vous, les humains, qui avez fait de nous des criminels en puissance.

    Pardon ?

    Si vous n'étiez pas venu nous déloger de notre Moyen-Orient natal, il y a 4 mille ans, pour faire de nous des peluches vivantes, nous n'en serions pas là ! Vous nous avez tellement choyés que nous nous sommes multipliés jusqu'à atteindre aujourd'hui 600 millions d'individus. Une grosse partie d'entre nous a été mis à la rue par vous, les humains. Savez-vous que la moitié des matous des Etats-Unis sont des chats errants ? La faute à qui ?

    Ok, mais aujourd'hui, vous êtes les tueurs les plus sanguinaires de la planète. Chaque année, des dizaines de milliards de petits animaux innocents périssent sous vos griffes !

    Normal, puisque vu qu'on est nombreux, le total est énorme. Mais par tête de matou, cela ne fait que 20 oiseaux et 90 rongeurs par an... Et, vous les humains - les plus grands prédateurs  - voudriez euthanasier la moitié d'entre nous pour ça. Heureusement, nous les matous, on a les enfants, les mémés, et toutes les Brigitte Bardot de la terre de notre côté. Et je ne vous parle pas des refuges pour chats comme CatRescue à Woluwe-Saint-Lambert. On est tranquille : tous ces amis des bêtes sortiront les griffes si l'on menace de toucher une seule de nos moustaches.

    Certains pensent qu'il vaudrait mieux vous stériliser massivement...

     Oui, et ils ont même mis leur menace à exécution. Chaque jour, dans les villes, ils nous capturent mais ils sont dépassés. Les vétos n'arrivent pas à stériliser suffisamment de matous pour enrayer la croissance de notre population. Pensez donc, pour que ça marche, il faudrait qu'ils castrent 75% d'entre nous ! Ils sont loin du compte. Comme, en plus, on mange bien, on vit de plus en plus longtemps et on fait de plus en plus de bébés.

    Et au final, ce sont les oiseaux et les rongeurs qui paient ! Mais enfin, si vous mangez à votre faim, pourquoi continuez-vous à chasser ? 

     Tes questions sont stupides. Parce que c'est notre nature (comme vous, hein !). Nous sommes programmés pour ça. A bon entendeur salut.


    Carte d'identité

    Nom : Felis catus

    Domicile : l'ensemble de la planète

    Population : 600 millions 

    Crimes : a exterminé 33 espèces d'oiseaux insulaires et menace aujourd'hui des centaines d'espèces d'oiseaux, de mammifères, de batraciens et de reptiles partout dans le monde.

     

    Que cet "interview" alarmiste ne vous empêche pas de choyer votre chat avec amour car ce que ne dit pas cet article c'est tout le côté positif qu'un chat peut apporter dans un foyer. L'amour que donne un chat, ou un chien d'ailleurs, est très souvent supérieur à celui de ces humains... tellement vaniteux qu'ils en oublient qu'ils sont les plus grands tueurs sur terre.

    Source : Science & Vie Junior 

     


    3 commentaires
  • Pour les férus de la langue française,

    un petit bijou

    que vous ne connaissiez peut-être pas.

    > > · Le plus long mot palindrome de la langue française est « ressasser ». C'est-à-dire qu’il se lit dans les deux sens.

    > > · « Institutionnalisation » est le plus long lipogramme en « e ». C'est-à-dire qu'il ne comporte aucun « e ».

    > > · L'anagramme de « guérison » est « soigneur » C'est-à-dire que le mot comprend les mêmes lettres.

    > > · « Endolori » est l'anagramme de son antonyme « indolore », ce qui est paradoxal.

    > > · « Squelette » est le seul mot masculin qui se finit en « ette ».

    > > · « Où » est le seul mot contenant un « u » avec un accent grave. Il a aussi une touche de clavier à lui tout seul !

    > > · Le mot « simple » ne rime avec aucun autre mot. Tout comme « triomphe », « quatorze », « quinze », « pauvre », « meurtre , « monstre », « belge », « goinfre » ou « larve ».

    > > · « Délice », « amour » et « orgue » ont la particularité d'être de genre masculin et deviennent féminin à la forme plurielle. Toutefois, peu sont ceux qui acceptent l'amour au pluriel. C'est ainsi!

    > > · « Oiseaux » est, avec 7 lettres, le plus long mot dont on ne prononce aucune des lettres : [o], [i], [s], [e], [a], [u], [x] . « Oiseau » est aussi le plus petit mot de langue française contenant toutes les voyelles. Eh oui !

                                                        (Merci J.F.)   


    votre commentaire
  •  

     

         mmaaladeSi nous sommes tous sensibles aux mal des transports, les femmes et les enfants semblent plus fréquemment touchés. La cause de ce problème est liée à une réaction nerveuse exacerbée qui trouve son origine dans l'oreille interne, le siège de l'équilibre.

    Les symptômes peuvent être divers : pâleur, vertiges, sensation de faiblesse et/ou de malaise, anxiété, sueurs froides, transpiration excessive, nausées, vomissements, maux de tête...

    En voiture et bus
    L'idéal, pour un passager sensible, est de s'asseoir à l'avant et de fixer l'horizon. Il faut éviter de regarder avec insistance de côté.
    L'habitacle du véhicule doit être aéré. Ni enfumé, ni chaud. La lecture et l'écriture sont vivement déconseillés ainsi que les mouvements de tête brusques.
    Veiller à boire suffisamment d'eau et à manger régulièrement une petite collation du style biscuit sec. 

    Conseils généraux
    Ne buvez jamais d'alcool.
    Préservez-vous des odeurs capiteuses comme les parfums sucrés, les arbres magiques, les odeurs de nourriture trop grasses.

    Les remèdes
    - Prévoyez des lingettes rafraîchissantes.
    - Emportez un médicament contre le mal des transports et pensez à  prendre une gelule une heure avant le départ.
    - Prévoyez un anti-vomitif et un sac en plastique... non troué.
    - Respirez profondément si vous vous sentez mal.
    - Des traitements homéopatiques peuvent donner de bons résultats.

                 


    votre commentaire
  •  

     

     

    atomium dinerDans les airs. L'essentiel est de ne pas avoir le vertige. A Bruxelles, on peut diner dans le ciel. Tout se passe à 50 mètres du sol. On se laisse embarquer... 22 invités assis, 5 employés au centre de la plateforme. Les pieds dans le vide, et l'estomac bien accroché (un comble quand on vient pour manger), on déguste des plats réalisés par les plus grands chefs étoilés. Pas mal non. Un bémol bien sûr : son prix qui ne nous a pas été divulgué. Sachant que la seule location de la grue pour monter tout ce petit monde revient à 8.000 euros, on se dit que l'assiette doit être payée au prix de l'or. 


    votre commentaire
  •  

    Le constat de l'hygiène des piscines est accablant. Les gens urinent, ne se lavent pas avant d'entrer dans l'eau. Voici comment savoir si le chlore présent dans l'eau a réussi à traiter toutes les souillures ?

    "Si vos yeux piquent après un quart d'heure, vous pouvez en conclure que l'eau n'est pas propre", a annoncé Dirk Clotman, d'Euro Chlor, en marge de la conférence de presse du Conseil supérieur de la Santé (CSS).

    Toujours selon le CSS, la pratique de la natation doit être déconseillée aux bébés de moins d'un an. Le CSS rappelle qu'il faut respecter les conseils en matière d'hygiène. "Les gens urinent dans l'eau et, de plus, prennent une douche après avoir nagé, au lieu de le faire avant. Hors prendre une douche est crucial pour maintenir l'eau propre".

    Le chlore présent dans l'eau réagit avec les amines, que l'on retrouve entre autres dans la sueur, l'urine et les squames. Ensemble, ils forment des chloramines, qui dégagent l'odeur présente dans les piscines. Si vos yeux piquent après un quart d'heure, quittez le bassin. Cela indique que l'eau est contaminée par un taux trop élevé de chloramines. 


    votre commentaire
  •  

    quoi ma gueulequoi ma gueule2quoi ma gueule 1

    Le photographe Lithuanien, Tadas Cerniauskas a réalisé un projet très poétiquement appelé "Blow Job" où il a tiré le portrait à 100 personnes soumis à un souffleur de jardin. L'effet reste surprenant et amusant, et finalement pas trop difficile à réaliser si vous avez tout le matériel nécessaire.


    votre commentaire
  •  

    acariens.jpgLes traitements contre l'asthme connaîtraient-ils un second souffle ?

    Parmi les nouvelles pistes à l'étude pour lutter contre cette maladie respiratoire chronique, celle de la vaccination progresse à grands pas.
    Des chercheurs ont testé avec succès sur l'animal un vaccin novateur contre un allergène rencontré fréquemment chez les patients asthmatiques, celui émanant de l'acarien Dermathophagoides farinae.

    Le principe est celui de toute vaccination, puisqu'il suffit d'inoculer une petite dose d'allergène responsable des phénomènes d'irritation dans un organisme. Les souris ont fabriqué des anticorps spécifiques permettant au système immunitaire de se réorienter vers une réponse protectrice et non plus allergisante lorsque leur organisme était mis en contact avec l'allergène. "Le résultat est très satisfaisant.", a expliqué Bruno Pitard, directeur de l'équipe de chercheurs.

    L'asthme affecte 300 millions de personnes dans le monde. Un chiffre d'autant plus alarmant qu'il est en constante progression et qu'il concerne pour un tiers des enfants.

                                                      source : "lefigaro.fr" (santé)


    votre commentaire
  •                   tomate

    Un groupe d'extrémistes musulmans a mis en garde contre la consommation de tomates. Pas pour des raisons sanitaires, mais bien parce que les tomates seraient chrétiennes....

    Le groupe salafiste Popular Egyptian Islamic Association a appelé les fidèles à ne plus consommer de tomates. La raison n'est pas une éventuelle contamination. En effet, lorsque l'on coupe une tomate en deux (voir photo), on aperçoit ce qui pourrait être une croix. La tomate serait donc chrétienne et à bannir de toute bonne table musulmane. Pour rappel, la tomate est un fruit ramené de la partie nord de l'Amérique du Sud par les Espagnols au XVIème siècle. Si elle devait avoir une vie spirituelle, elle serait donc logiquement d'une religion précolombienne.

    Diffusée sur Facebook, on y apprend aussi que la tomate loue la croix au lieu d'Allah. Les commentaires ont immédiatement fusé sur Facebook et la dérision était de mise.

    Revenant sur ses recommandatins, l'association a précisé qu'elle n'interdisait pas la consommation de tomates, mais qu'elle enjoignait à ne pas couper ces dernières dans le sens laissant apparaître la croix.
                                             source et photo : LeVif.be


    votre commentaire
  •  

    harpon

    Une radiographie montre la tête de Yasser Lopez, un jeune américain de 11 ans, transpercé par un harpon. L'adolescent était en train de pêcher avec un ami lorsqu'il a accidentellement tiré avec le harpon vers sa tête. Le harpon est entré juste au-dessus de son oeil droit et a traversé le cerveau jusqu'à l'arrière du crâne. Miraculeusement, aucune structure vitale n'a été touchée par le harpon.


    votre commentaire
  •  
     

    C'est chouette les vacances à la mer


    votre commentaire
  •  

     

          stop.jpg

    Vous, je sais pas, mais moi ce qui m'insupporte, ce sont ces expressions appelées "franglais".
    Je sais ce que vous allez me dire. Il faut aller de l'avant et l'avant c'est le "franglais" qui, un jour pas si lointain que ça, étouffera notre belle langue qui ne survivra que sous forme de dialecte (on parie !!!).

    Voici quelques expressions anglophones entrées dans le langage professionnel.

    1. OUTPLACEMENT
       
     "J'ai été licencié... On m'a promis de l'outplacement mais je suis
        sceptique". 

        Se traduit en français par "reclassement professionnel", 
        système d'accompagnement des personnes licenciées d'une
        entreprise. 
    2. Surbooké 
        
    "impossible de te recevoir maintenant, je suis surbooké".
        Dérivé de l'anglais "to book" (réserver), terme qui signifie que 
        l'interlocuteur est très occupé.
    3. Front office/Back office
        
    "Pauvre Bernard. Après la perte de son plus gros client, le patron
         l'a droppé au back office".
        Anglicisme sans réel équivalent français. Alors que "front office" 
        exprime le "bureau de devant". "Back office" évoque par  
        opposition
        la branche responsable des activités de gestion et de logistique.
        Les membres du "back office" sont souvent considéré avec dédain
        par ceux du "front office".
    4. Stakeholder
       
     "On ne peut pas, cela irait contre les intérêts des stakeholders.
        Terme qu'on traduirait par un très énigmatique "partie prenante".
        Pour être plus clair, les stakeholders sont tous les acteurs dont les
        intérêts peuvent être affectés par une décision ou un projet en 
        entreprise.
    5. After work
       
     "Attends, je te donne le contact de ce commercial que j'ai 
        rencontré à l'after work."
        L'after work désigne un moment de détente après le travail.

                                                 source : Journal du net



        

    MAIS AUSSI : L'anglais tend parfois à coloniser totalement l'espace de travail, même en pays francophone. Dans certaines grandes entreprises et banques françaises, les réunions entre cadres se font en anglais, avec l'accent français, le jargon professionnel étant à ce point anglicisé que le pas est franchi presque insensiblement.
    MAIS ENCORE... quelques beaux exemples :
    Logiciel, computer, booster les ventes, t'es au top, people, fashion, stock-options, staff, mail, marketing, management, challenge, budget, tennis (vient du français tenez), pedigree, forcing, bikeur, rockeur, home, webmaster, spam, newsletter, senior, week-end, show, buzz, prime time, timing, jingle, zapping, high tech, surf, forum, break, drink, barman, best-seller, hit-parade, coach, black, parking, twitter, thriller, brunch, squatter, relooking, footing, smoking, talkie-walkie, sandwich, steak, sprint...


        


    votre commentaire
  • misere vous avez dit misere

    Un homme collecte du plastic et d'autres matières dans les eaux de la baie de Manille.


    1 commentaire
  •  

     

      moustique.jpg   David Hu, chercheur au département d'ingénierie mécanique et de biologie à Atlanta (Etats-Unis), explique avoir eu l'idée de son projet de recherche un soir d'été lorsque, sur le porche de sa maison, il vit que son fils de six mois, venait d'être méchamment piqué au front par l'un de ces satanés moustiques alors qu'il pleuvait à verse. Il voulut alors comprendre pourquoi ces frêles insectes se jouent de lourdes gouttes d'eau qui devraient les écraser. Sachant qu'un moustique de 3 millimètres a une masse de 2 milligrammes et que celle d'une goutte de pluie pèse entre 4 et 100 milligrammes, cette dernière a donc une masse de 2 à 50 fois plus grande que celle d'un moustique. Utilisant des caméras qui filmaient à 4000 images seconde, il s'est rendu compte qu'une collision avec un moustique propulsait l'insecte à une distance équivalente à 13 fois sa longueur, au terme de laquelle il parvenait à se détacher de la goutte avant de toucher le fond du récipient, en prenant la tangente pour atterrir sans encombre sur les parois de la boîte. Les six moustiques ayant participé à cette expérience ont tous survécus.
    En définitive, si l'affreux moustique survit à l'impact d'une goutte, il le doit surtout à sa faible masse. Tout se passe comme si l'insecte choisissait non pas d'éviter la goutte, mais de se déplacer passivement avec elle plutôt que de lui résister. Il semble aussi que le moustique utilise ses longues ailes et ses pattes pour faire pivoter le "couple" qu'il forme avec la goutte pour s'en libérer.
    Grâce à son "exosquelette" qui soutient et protège son corps, il peut encaisser des forces compressives de 1000 autres moustiques sur sa tête et être capable de revoler.


    votre commentaire
  •  

     

     

    livres.jpg

    Leona, 7 ans, prend la pose dans un labyrinthe de livres. Cette oeuvre fait partie de l'exposition "aMAZEme" qui se tient au Royal Festival Hall dans le centre de Londres. Au total, 250.000 livres ont été utilisés pour construire ce labyrinthe.


    votre commentaire
  •  

    torero

     

    Et soudain le torero se rend compte de l'horreur de sa besogne.
    Le taureau semble vouloir le consoler.


    votre commentaire
  • Quand un "représentant de l'ordre" prend ses aises !!!!

    policewab.jpg


    votre commentaire
  •  

     

    Cafe.jpg

     

    Découvert sur le blog hyper positif, à visiter de toute urgence, car il vous donne du peps toute la journée :
    http://www.sourcedoptimisme.com


    votre commentaire
  •  

        saisonniersretraite.jpgUn phénomène s'observe de plus en plus et plus particulièrement dans les zones touristiques : l'apparition de retraités travailleurs saisonniers.
    Les saisonniers travaillent majoritairement dans l'agriculture ou l'hôtellerie-restauration. Avec la forte augmentation du taux de chômage, on a vu apparaître des seniors pour qui les contrats temporaires (ou le travail au noir) tendent à devenir des emplois à part entière. Les seniors connaissent mieux leurs droits mais ont d'avantage besoin d'argent, en autre pour aider leurs "Tanguy", et ils acceptent parfois des emplois à des conditions indécentes.

    On sent désormais une concurrence entre les jeunes et les seniors, alors que c'est la précarité par excellence.
    Ce phénomène s'accentue et s'accentuera d'avantage dans les mois et années à venir. 


    1 commentaire
  •  

     

                      eau1.jpgL'agriculture a besoin de quantités d'eau plus ou moins importantes selon son type de production. Cela dépend des besoins physiologiques des végétaux, des animaux et de la nourriture de ceux-ci. A ces besoins en eau des organismes, s'ajoutent ceux des processus de transformation des aliments, comme l'eau utilisée pour nettoyer les abattoirs, par exemple.
    L'ensemble de ces consommations d'eau constitue ce que l'on appelle l'eau virtuelle, c'est-à-dire la quantité d'eau totale nécessaire pour produire quelque chose. 

    Par exemple, il faut :

    13.500 litres d'eau pour 1 kilo de viande de boeuf
    5.263 litres d'eau pour 1 kilo de coton
    5.000 litres d'eau pour 1 kilo de riz inondé
    590 litres d'eau pour 1 kilo de pommes de terre
    524 litres d'eau pour 1 kilo d'orge
    346 litres d'eau pour 1 kilo de bananes
    25 litres d'eau pour 1 litre de bière

    Cette eau virtuelle est puisée dans l'environnement (pluie, nappe phréatique, etc...) et dans les apports artificiels comme l'irrigation.

                       Source: http://www.futura-sciences.com
                                        


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires