• Ces gilets jaunes qui me déçoivent

    Autant j'étais solidaire des gilets jaunes, mouvement citoyen et populaire, autant, après les débordements crapuleux de Bruxelles et surtout de Paris, je m'interroge de plus en plus sur ce mouvement qui, dans nos rues bruxelloises, a pris la forme d'un rassemblement voyou, qui casse et détruit les biens publics mais aussi privés. Si, bien évidemment, des casseurs ont infiltré ce mouvement citoyen, certains (trop) de ces gilets jaunes cautionnent cette violence gratuite et aveugle qui pénalise plus le citoyen lambda que les intéressés, à savoir ceux qui nous gouvernent. Si de nombreux gilets jaunes se désolidarisent, heureusement, de ces manifestants "jaune sang" venus uniquement casser du policier, du mobilier urbain et, accessoirement, pour le plaisir, des commerces de petits ou grands indépendants et des véhicules de particuliers sans distinction de... richesse, ce mouvement perd ses fondements et cette violence pervertit son message originel, ce qui est bien dommage. Pour ce qui me concerne, je dis stop car s'en prendre ainsi aux citoyens et leurs biens n'est plus représentatif de ce mouvement que je supportais pleinement. Ces gilets jaunes-là se trompent de cible, c'est le gouvernement qu'ils doivent braver et non pas la population qui les soutient (soutenait) et partage leurs (nos) difficultés et leurs revendications.

    Ces gilets jaunes qui me déçoivent


    Tags Tags : , , ,