• Comment préparer mon chat à mon absence pendant les vacances

    Comment préparer mon chat à mon absence pendant les vacances Malgré son attitude nonchalante, le stress de la séparation existe bel et bien chez le chat. Suivez ces quelques conseils pour aider votre animal.
    Déplacement d’objets, valise qui traîne… Votre chat peut ressentir de l’anxiété s’il prend conscience d’un changement à venir. Son mal-être se caractérise alors par des léchages compulsifs, de la malpropreté ou des miaulements. Ces derniers seront d’autant plus forts qu’il s’agit d’un animal très attaché à son maître.

    • Conseils

    Pour ne pas entretenir cette anxiété, faites comme si de rien n’était. Les jours précédant le départ, lorsque vous vous absentez, ne courez pas, ne lui dites ni au revoir ni bonjour. Vous communiquerez ainsi à votre animal que tout va bien.

    Préférez un système de garde à domicile. Il est beaucoup moins stressant pour un chat de se faire bichonner à domicile que de partir en terre inconnue. En votre absence, veillez à ne déplacer aucun meuble, ni effectuer de grands bouleversements dans la configuration de l’appartement.

    Bon à savoir:un vêtement ou un tissu imprégné de votre odeur peut rassurer votre animal.

    • Le familiariser avec son environnement

    Si vous avez choisi la pension ou tout autre mode de garde qui implique l’éloignement de votre domicile, pensez à préparer ses affaires. Plus il est entouré d’objets familiers (coussin, jouet, croquettes habituelles) moins le changement est brutal.

    Effectuez une visite avec votre animal pour le familiariser avec le lieu et ses odeurs.

    Si l’anxiété est trop profonde, votre vétérinaire peut vous proposer des solutions médicamenteuses. Des diffuseurs de phéromones, la phytothérapie ou l’homéopathie peuvent aussi se révéler efficaces.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :