• La fête des mères aurait-elle été inventée par un certain... Pétain ?

    La fête des mères aurait-elle été inventée par un certain... Pétain ?Ce dimanche, ce sera  le moment des mamans! Les petits mots doux, les bricolages flamboyants, émouvants - ou... désarçonnants -, les fleurs et autres marques d'affection seront légion dans bon nombre de foyers de nos contrées. La fête est en effet internationale, mais la date et les coutumes varient selon les pays.   

    Une croyance populaire, tenace, voudrait que cette fête ait été mise sur pied par l'"Etat français" de Philippe Pétain. Le vieux maréchal, chef d'un gouvernement collaborationniste avec les nazis, l'aurait instituée durant la guerre, la devise "Travail, Famille, Patrie" remplaçant alors "Liberté, Egalité, Fraternité".   

    Ce n'est pas tout à fait juste. Un petit retour en arrière s'impose...  

    ...Et il vient d'assez loin. L' Antiquité célèbre déjà les mamans. C'est le cas en Asie Mineure. En Grèce, on fête Rhéa, la mère de Zeus. Ensuite, pour les Romains, il y aura "Les matronales" (Matronalia), des fêtes religieuses. Elles ont lieu le 1e mars. Bien plus tard, en Angleterre, on retrouve des traces d'un "Mothering Sunday", au XVème siècle.    

    Dans l'histoire moderne, il faut attendre Napoléon pour avoir une trace d'une volonté officielle pour penser aux mères de famille. L'empereur dont on sait, par ailleurs, qu'il était très proche de sa mère Letizia, évoque l'idée d'une fête officielle au printemps. Cependant, rien ne sera véritablement institué. 

    La fête nous viendra un siècle plus tard, des Etats-Unis. En 1908, une jeune fille, Anna Jarvis, réussit à convaincre les autorités de Virginie d'instituer une fête officielle. Anna Jarvis voulait rendre hommage à sa mère décédée. Les Américains ont été très rapides. Et en... 1914, la fête des mères devient une fête officielle....nationale.

    La fête des mères aurait-elle été inventée par un certain... Pétain ?Sur le Vieux continent, les choses vont se faire plus lentement. Retour en France, à Lyon, où en 1918, la ville célèbre une journée des mères. Il s'agit d'avoir alors une pensée pour les femmes ayant perdus fils ou maris dans les tourments de la Grande guerre. La France s'est fortement dépeuplée, et le gouvernement souhaite, dans l'après-guerre, mener une politique nataliste. En 1920 est créée une fête pour les mères des familles nombreuses. Suivra neuf ans plus tard l'officialisation d'une journée des mères. Mais l'engouement ne sera pas au rendez-vous. Le temps est aux années folles, et à une autre vision du futur. La guerre, on veut l'oublier. Mais les femmes y avaient gagné, entre-temps, une plus grande autonomie. Que se soit dans le monde du travail - un grand nombre ayant quitté leurs foyers pour participer à l'effort de guerre dans les manufactures (les hommes étant au front) -,  dans la scolarité (accès aux études secondaires) ou encore dans le sport, dans l'entre-deux guerres.          

    Mais bien vite éclate le deuxième conflit mondial. Et en 1941, la vision des femmes prend une nouvelle tournure. Régressive. En France, nous voilà au Maréchal. Pétain va instituer la fête en quasi-institution. Le but est encore et toujours de relancer la politique nataliste de l'Hexagone. "Trop peu d'enfants, trop peu d'armes, trop peu d'alliés, voilà les causes de notre défaite", selon Pétain. Et celui-ci de passer à la vitesse supérieure. Comme l'écrivent nos confrères de Libération, outre des mesures coercitives - fini les femmes mariées dans la fonction publique, interdiction du divorce pendant trois ans après le mariage, l'avortement puni de peine de mort...-, on crée aussi une fête plus positive. La Fête des mères est née. L'objectif donc: glorifier la femme ("l'éternel féminin") le plus possible, faire l'éloge de la maternité (et avec cela, de l' "homogéniété nationale", point important dans un régime raciste), dans l'objectif de faire exploser la démographie française. Pour cela, il faut donc recréer des mères au foyer. 

    La fête des mères aurait-elle été inventée par un certain... Pétain ?Après guerre, la République est de retour. L'Europe est en ruine, et les peuples essayent de chasser leurs démons. Pour autant, la "fête des Mères" va persister. Elle sera à présent célébrée officiellement par la République. La loi date de 1950. Et chaque année, les mères françaises auront donc droit à une journée consacrée. La date est fixée au dernier dimanche de mai. Pour la Belgique, c'est le deuxième dimanche de mai qui est désigné.  

    Bien qu'elle a été mise en exergue par Vichy sous la collaboration, la fête des Mères n'est donc pas apparue avec le pouvoir de Pétain. La tradition est beaucoup plus ancienne, et notre modèle se base plutôt sur la fête venue des Etats-Unis. La tradition des cadeaux, souvent liée à ce dimanche de mai, n'est vraiment entrée dans les moeurs que depuis une trentaine d'année. Les colliers de nouilles et autres macramés ont encore de beaux jours devant eux.    

    Source : Kevin Dero

    https//www.rtbf.be/info/societe/detail_dans-le-retro-non-la-fete-des-meres-n-a-pas-ete-inventee-par-petain?id=9915106 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :