• Les 5 choses à savoir sur la maladie de Lyme

    La Travel and Vaccine Clinic du CHU Saint-Pierre de Bruxelles répond aux questions les plus fréquemment posées.

    Les 5 choses à savoir sur la maladie de Lyme

    - Comment attrape-t-on la maladie de Lyme?

    Par la morsure d’une tique du complexe Ixodes ricinus infectée par une des bactéries responsables de la borréliose de Lyme: essentiellement B. afzelii, B. garinii, B spielmanii, B. bavariensis et B. burgdorferi sensu stricto, cette dernière étant surtout rencontrée aux USA.

    - Dans quelles régions faut-il faire particulièrement attention?

    En Belgique, la maladie de Lyme est plus fréquente dans la province du Brabant Flamand, en Campine et dans les Ardennes.

    Quels sont les symptômes?

    Dans les 3 à 30 jours après la morsure: possibilité d’érythème migrant, c’est-à-dire une tâche rouge qui grandit de jour en jour, parfois avec un centre plus clair. A ne pas confondre avec la réaction à la morsure de tique, apparaissant en général dans les 2 jours après la morsure, faisant moins de 5 cm avec des bords mal délimités et ne grandissant pas.

    Dans 10-30% des cas, il y a aussi un peu de fièvre et des douleurs musculaires avec l’érythème migrant.

    Dans les semaines/mois qui suivent la morsure (<6 mois): maux de tête avec parfois de la fièvre, paralysie faciale ou d’un autre nerf du corps, douleurs nocturnes ou faiblesses localisées.

    Plus de trois mois après la morsure : douleur et gonflement articulaire persistante, le plus souvent d’un genou.

    Plus de 6 mois après la morsure: paralysies, surdité.

    Ces manifestations peuvent survenir isolément. Il ne s'agit pas d'une cascade de symptômes/signes cliniques qui vont se succéder implacablement.

    Les 5 choses à savoir sur la maladie de Lyme

    Attention, on ne peut pas considérer la fatigue et des plaintes de douleur isolées comme une manifestation de neuroborréliose tardive. En fonction des régions, jusque 20% de la population peut avoir une sérologie positive pour la borréliose, sans symptômes (et même jusqu’à 50% pour les métiers à risque comme garde-forestier, bûcheron).  Une sérologie positive en l'absence de symptômes caractéristiques décrits ci-dessus n'est pas indicative d’une infection active.  Un traitement antibiotique ne sera donc jamais proposé sur base d'une seule sérologie positive.

    Certains patients, pour lesquels un diagnostic de borréliose a été posé et qui ont été correctement traités, gardent néanmoins des symptômes après traitement. Dans un bon nombre de cas, il s’agit de plaintes aspécifiques telles que de la fatigue, des douleurs musculo-squelettiques, des troubles de concentration, des céphalées et des troubles mnésiques.

     Des études de bonne qualité ont été menées sur la place des antibiothérapies prolongées ou répétées dans ce tableau clinique: il n’y a aucune évidence démontrant le bénéfice de ce type de traitement, qui expose le patient à un risque de toxicité, d’effets secondaires et de sélection de bactéries résistantes.

    Devant ces situations cliniques, d'autres alternatives diagnostiques doivent toujours être évoquées afin de ne pas méconnaître une autre pathologie en attribuant erronément les symptômes aux "séquelles" d’infection à Borrelia

    Les 5 choses à savoir sur la maladie de Lyme

    - Comment diagnostique-t-on la maladie? 

    Le diagnostic sera basé sur la sérologie, qui est toujours positive quand elle est effectuée au moins 6-8 semaines après la morsure.

    Les méthodes utilisées mises sur le marché doivent répondre aux recommandations européennes de performance (EUCALB)

    - Quels sont les traitements à administrer?

    Pas de traitement pour une sérologie positive sans symptôme.

    Le traitement de prédilection est la Doxycycline, sauf chez la femme enceinte et l'enfant de moins de 8 ans. Dans une minorité de cas, un traitement par la ceftriaxone peut être indiqué. La durée maximale de l’antibiotique (dans certains cas) est de 28 jours.

    Aucune émergence de résistance aux antibiotiques n’a été décrite chez la Borrelia.

    La prolongation de la durée du traitement ou l'association d'antibiotiques n'est pas indiquée. Elle n'a pas démontré son efficacité, elle est potentiellement toxique et onéreuse pour le patient, l'exposant inutilement à des antibiotiques.

    (Source: Borréliose de Lyme (infection à Borrelia) 2016 – BAPCOC)

    https://www.stpierre-bru.be/fr/nos-actualites/les-5-choses-a-savoir-sur-la-maladie-de-lyme

    Les 5 choses à savoir sur la maladie de Lyme


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 17 Septembre à 05:12
    I was more than happy to discover this site. I need to to
    thank you for ones time just for this wonderful read!!
    I definitely really liked every part of it
    and I have you book-marked to look at new information on your blog.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :