• Suspendre un drapeau belge à votre fenêtre pourrait vous coûter cher

    Suspendre un drapeau belge à votre fenêtre pourrait vous coûter cher

    Comme en 2014 !?

    Vêtements, chapeaux, accessoires pour voiture, maquillage… Tous les moyens sont bons pour apporter son soutien à nos Diables Rouges lors de cette Coupe du Monde 2018. Mais si vous avez pendu un drapeau belge à la fenêtre de votre maison, prenez garde, cela pourrait s’avérer coûteux. 

    Non, suspendre un drapeau à sa fenêtre ou à son balcon n’est pas interdit. Mais si vous tenez à votre argent, veillez à choisir le bon drapeau. En effet, les drapeaux estampillés d’une marque sont considérés comme « objet publicitaire », et sont donc soumis à l’impôt.

    UNE TAXE POUR SUSPENDRE VOTRE DRAPEAU BELGE

    Votre administration communale pourrait donc vous demander de payer une taxe. Chaque commune peut décider elle-même d’appliquer cette taxe ou non. « Si un bourgmestre ne fait pas respecter la taxe alors qu’elle est d’application dans la commune, il serait dans l’illégalité », explique l’expert fiscal Michel Mause, lors d’une interview accordée à Radio 1. Pour éviter les mauvaises surprises, abstenez-vous d’afficher un drapeau sponsorisé sur votre façade.

    LES CHAUSSETTES POUR RÉTROVISEURS

    Mais les restrictions ne s’arrêtent pas là! Faites également attention à la façon dont vous décorez votre voiture. En effet, recouvrir vos rétroviseurs des fameuses « chaussettes » noir-jaune-rouge pourrait également vous coûter cher. Elles sont interdites sur les rétroviseurs qui disposent de clignotants et si elles empiètent sur le miroir et altèrent votre visibilité. Vous risquez une amende de 58 euros, comme le rappelle cette publication Facebook de la zone de Police Ouest Brabant Wallon.

    Source : https://www.femmesdaujourdhui.be/actu/attention-suspendre-un-drapeau-belge-votre-fenetre-pourrait-vous-couter-cher/