• Un avion en détresse tourne en boucle depuis son décollage à Bruxelles

    Un avion en détresse tourne en boucle depuis son décollage à BruxellesQue s'est-il passé avec ce vol vers Malaga?

    Vous êtes nombreux à nous avoir signalé ce dimanche en fin de matinée le survol inhabituel d’un avion dans la région d’Ath, dans le Hainaut.

    "Avion en détresse tourne en boucle depuis son décollage de Bruxelles", indique Fabrice via notre bouton orange Alertez-nous. "Vol Bruxelles -Malaga survole en boucle la région d'Ath à basse altitude", témoigne Laurent un peu plus tard. "Un avion Vueling tourne pour la 6ème fois au-dessus de Silly, Chièvres à basse vitesse", écrit également Serge."Un avion tourne en rond avec son train d'atterrissage sorti. Je pense qu'il brûle son carburant pour un retour vers Bruxelles en urgence", estime encore André.

    En analysant les images diffusées sur le site flightradar24.com, on aperçoit en effet qu’un appareil de la compagnie espagnole Vueling a effectué plusieurs boucles dans l’espace aérien avant de revenir vers Bruxelles, où il a décollé à 10h25 à destination de Malaga.

    L’avion a rencontré un "problème technique", explique Alain Kniebs, porte-parole de Belgocontrol, sans pouvoir donner plus de précisions."Nos équipes ont fait en sorte qu’il puisse revenir en toute sécurité vers Zaventem", ajoute-t-il.

    Les pilotes de l’appareil ont sans doute attendu qu’un couloir aérien soit libre pour revenir sur leurs pas et atterrir sur le tarmac bruxellois.

    Problème de kérosène ? Appareil défectueux ? Vueling, la compagnie aérienne, ne veut communiquer aucune information à ce sujet pour le moment.


    Un passager témoigne: "Nous avons tourné pendant 1h30 à basse altitude"

    Un passager de l'avion, Adrien, nous a contactés via le bouton orange Alertez-nous pour témoigner. "Nous avons décollé plus ou moins à l'heure de Bruxelles, tout s'est bien passé, puis j'ai mis mes écouteurs pour passer le temps. Mais après quelques minutes, nous avons trouvé qu'il commençait à faire chaud dans la cabine. Quand j'ai enlevé mes écouteurs pour retirer mon pull, l'équipage a fait une annonce", relate Adrien.

    Le personnel de bord informe alors les passagers que l'avion rencontre un problème technique et qu'un retour à Bruxelles est nécessaire. Pour ce faire, l'appareil doit s'alléger et brûler du kérosène. Voilà la raison pour laquelle l'avion a tourné en rond au-dessus du Hainaut. "Nous avons tourné pendant 1h30 à basse altitude. Il y avait un problème de pressurisation", explique Adrien.

    Pour les passagers, l'attente est très longue et pénible. "Il n'y avait plus d'air, plus de climatisation, rien. Tout le monde suait à grosses goûtes. On aurait cru qu'on nous avait lancé des seaux d'eau sur la figure tellement on transpirait. Et pour les enfants, évidemment, c'était encore plus compliqué. On ne pouvait pas en vouloir aux parents s'ils commençaient à pleurer et à se plaindre", décrit Adrien.


    Aucune information après l'atterrissage

    Finalement, après 1h30 d'attente dans l'espace aérien belge, l'avion prend la direction de Zaventem. "Mais nous n'avions aucune information. Et si un atterrissage d'urgence était nécessaire, l'équipage nous aurait sûrement prévenu au dernier moment. Du coup il y avait une certaine tension dans la cabine", confie notre témoin. "Mais finalement tout s'est bien passé, heureusement", ajoute-t-il.

    Une fois sur le tarmac bruxellois, un bus ramène les passagers dans l'aéroport et là... rien. "Nous avons dû attendre 1h avant qu'on vienne nous dire qu'un autre avion était prévu pour 17h10. Je suis franchement déçu par le fait qu'il n'y ait eu aucun accompagnement. On était livré à nous-mêmes, sans savoir quoi faire, ni où aller", explique Adrien.

    Les passagers ont également reçu des bons d'achats de 8€ et 16€ à utiliser dans les restaurants de l'aéroport. "À ce niveau-là, il n'y a pas de souci. Et un nouveau vol a été trouvé. Mais pendant des heures nous n'avons presque pas eu d'informations, c'est vraiment ça le problème", conclut Adrien.

    À l'heure d'écrire ces lignes, vers 15h15, les passagers attendaient donc leur nouveau vol, en espérant que cet avion-ci ne connaissance aucune panne, et que les vacances puissent enfin commencer...

    Source : RTL-Info
    http://www.rtl.be/info/belgique/faits-divers/-un-avion-en-detresse-tourne-en-boucle-depuis-son-decollage-a-bruxelles-que-se-passe-t-il-avec-ce-vol-a-destination-de-malaga--934332.aspx?dt=12%3A56