• Un avion en détresse tourne en boucle depuis son décollage à BruxellesQue s'est-il passé avec ce vol vers Malaga?

    Vous êtes nombreux à nous avoir signalé ce dimanche en fin de matinée le survol inhabituel d’un avion dans la région d’Ath, dans le Hainaut.

    "Avion en détresse tourne en boucle depuis son décollage de Bruxelles", indique Fabrice via notre bouton orange Alertez-nous. "Vol Bruxelles -Malaga survole en boucle la région d'Ath à basse altitude", témoigne Laurent un peu plus tard. "Un avion Vueling tourne pour la 6ème fois au-dessus de Silly, Chièvres à basse vitesse", écrit également Serge."Un avion tourne en rond avec son train d'atterrissage sorti. Je pense qu'il brûle son carburant pour un retour vers Bruxelles en urgence", estime encore André.

    En analysant les images diffusées sur le site flightradar24.com, on aperçoit en effet qu’un appareil de la compagnie espagnole Vueling a effectué plusieurs boucles dans l’espace aérien avant de revenir vers Bruxelles, où il a décollé à 10h25 à destination de Malaga.

    L’avion a rencontré un "problème technique", explique Alain Kniebs, porte-parole de Belgocontrol, sans pouvoir donner plus de précisions."Nos équipes ont fait en sorte qu’il puisse revenir en toute sécurité vers Zaventem", ajoute-t-il.

    Les pilotes de l’appareil ont sans doute attendu qu’un couloir aérien soit libre pour revenir sur leurs pas et atterrir sur le tarmac bruxellois.

    Problème de kérosène ? Appareil défectueux ? Vueling, la compagnie aérienne, ne veut communiquer aucune information à ce sujet pour le moment.


    Un passager témoigne: "Nous avons tourné pendant 1h30 à basse altitude"

    Un passager de l'avion, Adrien, nous a contactés via le bouton orange Alertez-nous pour témoigner. "Nous avons décollé plus ou moins à l'heure de Bruxelles, tout s'est bien passé, puis j'ai mis mes écouteurs pour passer le temps. Mais après quelques minutes, nous avons trouvé qu'il commençait à faire chaud dans la cabine. Quand j'ai enlevé mes écouteurs pour retirer mon pull, l'équipage a fait une annonce", relate Adrien.

    Le personnel de bord informe alors les passagers que l'avion rencontre un problème technique et qu'un retour à Bruxelles est nécessaire. Pour ce faire, l'appareil doit s'alléger et brûler du kérosène. Voilà la raison pour laquelle l'avion a tourné en rond au-dessus du Hainaut. "Nous avons tourné pendant 1h30 à basse altitude. Il y avait un problème de pressurisation", explique Adrien.

    Pour les passagers, l'attente est très longue et pénible. "Il n'y avait plus d'air, plus de climatisation, rien. Tout le monde suait à grosses goûtes. On aurait cru qu'on nous avait lancé des seaux d'eau sur la figure tellement on transpirait. Et pour les enfants, évidemment, c'était encore plus compliqué. On ne pouvait pas en vouloir aux parents s'ils commençaient à pleurer et à se plaindre", décrit Adrien.


    Aucune information après l'atterrissage

    Finalement, après 1h30 d'attente dans l'espace aérien belge, l'avion prend la direction de Zaventem. "Mais nous n'avions aucune information. Et si un atterrissage d'urgence était nécessaire, l'équipage nous aurait sûrement prévenu au dernier moment. Du coup il y avait une certaine tension dans la cabine", confie notre témoin. "Mais finalement tout s'est bien passé, heureusement", ajoute-t-il.

    Une fois sur le tarmac bruxellois, un bus ramène les passagers dans l'aéroport et là... rien. "Nous avons dû attendre 1h avant qu'on vienne nous dire qu'un autre avion était prévu pour 17h10. Je suis franchement déçu par le fait qu'il n'y ait eu aucun accompagnement. On était livré à nous-mêmes, sans savoir quoi faire, ni où aller", explique Adrien.

    Les passagers ont également reçu des bons d'achats de 8€ et 16€ à utiliser dans les restaurants de l'aéroport. "À ce niveau-là, il n'y a pas de souci. Et un nouveau vol a été trouvé. Mais pendant des heures nous n'avons presque pas eu d'informations, c'est vraiment ça le problème", conclut Adrien.

    À l'heure d'écrire ces lignes, vers 15h15, les passagers attendaient donc leur nouveau vol, en espérant que cet avion-ci ne connaissance aucune panne, et que les vacances puissent enfin commencer...

    Source : RTL-Info
    http://www.rtl.be/info/belgique/faits-divers/-un-avion-en-detresse-tourne-en-boucle-depuis-son-decollage-a-bruxelles-que-se-passe-t-il-avec-ce-vol-a-destination-de-malaga--934332.aspx?dt=12%3A56

    votre commentaire
  • En cette période de vacances, trop de chiens (et de chats) se retrouvent abandonnés sur le bord des autoroutes, dans des parcs, attachés à des arbres, enfermés dans des boîtes en carton ou tout simplement largués au milieu de nulle part...                                       Ces compagnons de vie, qui nous donnent tant d'amour tout le long de leur existence, deviennent, trop souvent, des compagnons encombrants lors des transhumances estivales.                                                                     

    Un chien est votre compagnon de vie pour plus de 15 ans. Ne l'oubliez pas !!!!Lorsque vous désirez adopter un animal, n'oubliez pas que celui-ci partagera votre vie tout le temps de SA vie.          Quant à cette belle petite peluche toute mignonne que vous offrez à votre petite fille ou à votre garçon, n'oubliez pas qu'elle peut atteindre le poids de... cinquante kilos, être malade, avoir des puces, provoquer des allergies, avoir besoin d'être promenée plusieurs fois par jour par beau ou mauvais temps. En contre partie, elle vous donnera de l'amour comme peu d'êtres humains peuvent en donner. Elle vous aimera pour ce que vous êtes. Elle vous sera fidèle toute sa vie. Elle sentira vos peines, partagera vos larmes et elle sera votre compagnon de jeu et de promenade. Certains de vos compagnons fidèles absorberont comme un buvard (surtout vos chats) votre grave maladie et mourront à votre place, heureux d'avoir accompli leur plus beau geste d'amour.   

    Entre la première et la deuxième photo, quinze ans sont passés. Le maître a grandi et le chien a vieilli. N'oubliez pas qu'à 15 ans, votre fidèle compagnon est un vieillard et vous un ado.

    Regardez bien l'expression du chien et de son maître.

    Qu'y voyez-vous ?

    De l'amour, tout simplement.  

     


    votre commentaire
  • Jamais les pieds sur le tableau de bord !!

    Pieds sur le tableau de bord.... corps bientôt désarticuléDe nombreux passagers prennent l'habitude de mettre leurs pieds sur le tableau de bord pour se détendre pendant les longs trajets. Pourtant, une mauvaise position peut se révéler dangereuse en cas d’accident. Lors d'un choc, si l'airbag se déclenche, les jambes sont projetées vers le pare-brise, et les genoux vers le visage. Le passager est alors désarticulé.

    Si vous souhaitez vous étirer et dégourdir vos jambes, demandez au conducteur de s’arrêter quelques minutes sur une aire de repos, cela permettra au chauffeur, par la même occasion, de faire une pause.

    Bien entendu, se tenir correctement ne suffit pas : le port de la ceinture est OBLIGATOIRE pour le passager...

    Source : https://www.facebook.com/www.policeouestbw.be/


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires